Pratiquer la médecine gériatrique, c’est se confronter tous les jours avec des humains qui vivent leurs derniers temps. On ne peut pas faire ce métier sans se questionner, non seulement sur la mort mais plus largement sur le sens même de l’existence.
Que valent ces réflexions ? Je ne sais pas. En voici quelques-unes, juste pour les partager.


Actualités

  • Un site sur les directives anticipées

    J’ai reçu il y a peu le mail ci-dessous :

    bonjour
    je souhaitais vous faire part de la naissance du site www.directivesdefindevie.fr première base de données consultable en ligne regroupant les directives anticipées.
    Je me permets de vous joindre notre communique
    Christophe Riqueau
    fondateur du site

    Dans un premier temps je l’ai accueilli avec une certaine méfiance. En creusant un peu, je suis arrivé à la conclusion qu’il s’agit d’une entreprise loyale et honnête. Certes il s’agit d’un offre payante, mais le frais demandés me semblent correspondre au service rendu. Du point de vue de la sécurité informatique j’ai obtenu communication des avis CNIL autorisant l’opération.

    Reste à se demander à quoi sert un tel site.

    Dans quelles circonstances pourrait-il s’avérer utile de consulter un tel site ? En ce qui concerne mon entourage connaît l’existence de mes directives anticipées et sait où elles se trouvent. il faudrait donc pour que le site soit utile :
    - Que je sois hospitalisé en urgence et sans que mon entourage puisse intervenir.
    - Que les professionnels en charge de mon cas connaissent l’existence du site et pensent à se demander si par hasard je n’y aurais pas déposé de directives.
    Ce cas ne doit pas être très fréquent.

    Mais il y a un autre point à considérer. C’est que la question des directives anticipées est un enjeu majeur. Je crois que tout doit être fait pour diffuser cette pratique, et que l’adhésion à un tel site a un côté militant. Par exemple s’il peut être ainsi démontré que de nombreux citoyens ont rédigé des directives anticipées, on peut en attendre un effet boule de neige ; même, la question du respect de ces directives (et de la pénalisation de leur non-respect) se posera autrement.

    Il y a donc lieu d’envisager la procédure décrite par mon correspondant.

  • L’euthanasie en Beglique : une évaluation

    On trouvera une étude sur l’euthanasie en Belgique sur le site du collectif "Plus digne la vie"

    Rappelons que ce collectif, animé notamment par l’Espace éthique de l’Assistance Publique, a pris position contre l’euthanasie.

  • Le collectif "plus digne la vie"

    Le collectif "Plus digne la vie" propose une pétition pour réaffirmer l’absolue dignité de l’homme jusqu’à la fin de sa vie.

    Ce collectif est créé à l’initiative notamment de l’espace éthique de l’Assistance Publique des Hôpitaux de Paris.

    A titre personnel je soutiens cette action sans aucune réserve.

    http://www.plusdignelavie.com/

Derniers articles

0 | 8 | 16 | 24 | 32 | 40 | 48

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey