Accueil > Du prendre soin

Du prendre soin

Dernier ajout : 29 mai.

Articles de cette rubrique

  • La bientraitance : Qu’y a-t-il dans la coquille ?

    1er novembre 2010 par Michel

    Le concept de bientraitance est devenu un étendard pour l’amélioration des soins. Mais que contient exactement cette notion ? Et contient-elle quelque chose ?

  • La philosophie de l’"humanitude" : rupture ou continuité ?

    27 octobre 2008 par Michel

    Quand on parle de la philosophie de l’"humanitude", on a coutume d’en faire une novation absolue ; en particulier elle s’opposerait à une conception traditionnelle, voire archaïque, volontiers résumée par la formule : "La culture des bonnes sœurs". Voyons cela d’un peu plus près.

  • UNE INTERVENTION D’YVES GINESTE

    24 juin 2008 par Michel

    Yves Gineste, créateur avec Rosette Marescotti de la méthode qui porte leur nom, m’a fait l’amitié de me donner une (...)

  • La méthode Gineste-Marescotti

    8 décembre 2007 par Michel

    La méthode Gineste-Marescotti a fait la une de plusieurs journaux et émissions de télévision. Parallèlement elle est décriée, accusée, suspectée. Que peut-on en dire ?

  • Les troubles psychiatriques du sujet âgé

    25 juillet 2007 par Michel

    Réflexion sur quelques éléments de psychogériatrie : à partir d’un cours donné en IFSI.

  • La stratégie nutritionnelle en gériatrie

    12 novembre 2006 par Michel

    Ce texte a été écrit pour servir d’argumentaire en vue d’expliquer à une instance administrative quels sont les principes qui régissent l’alimentation de la personne âgée en institution.

  • L’alimentation du sujet âgé

    27 mai 2006 par Michel

    Un petit texte de formation pour un service de soins de suite

  • Les soignants et la famille

    5 novembre 2005 par Michel

    Les relations entre soignants et familles sont souvent difficiles, conflictuelles, marquées par la méfiance.
    Quelques pistes pour en sortir.

  • La notion de client

    23 octobre 2005 par Michel

    Comment faut-il appeler la personne âgée demeurant en maison de retraite ? De plus en plus de voix s’élèvent pour dire qu’il s’agit d’un client. Et pourtant... Comme ce serait dangereux !

  • Vieillissement et alimentation

    16 octobre 2005 par Michel

    Un texte de vulgarisation proposé pour le grand public

0 | 10 | 20

Sur le Web

Actualités

  • Nouvelles de l’"humanitude"

    Je ne saurais trop recommander la lecture de : https://www.facebook.com/notes/asg-assistant-de-soins-en-g%C3%A9rontologie/la-m%C3%A9thodologie-de-soin-gineste-marescotti-dite-humanitude-exp%C3%A9rience-de-son-app/1736780023034554/

    Cet exposé décrit la méthode et ses résultats à peu près dans les termes où je les aurais décrit.e.s (soyons à la mode) moi-même : sans emphase, centrée sur la technique (et notamment la manutention) et sur une appréciation humble des résultats.

    On ne manquera pas de se dire que nombre des aspects développés se retrouvent dans d’autres approches, et sont déjà mis en œuvre par nombre d’équipes. Mais cela ne doit pas faire méconnaître que la force extraordinaire de cette méthode repose dans la précision et l’exigence qui président à sa mise en application. C’est pourquoi je continue à la considérer comme ce qui peut se faire de mieux dans le domaine de la prise en charge des vieilles personnes.

  • Un plan pour le développement de la bientraitance

    Le Secrétariat aux Personnes âgées a présenté en mars dernier un "plan de développement de la bientraitance et de reforcement de la lutte contre la maltraitance".

    Il faut lire ce document, non seulement parce qu’il contient des idées intéressantes, mais aussi parce que tout ce qui permet d’améliorer les conditions de vie des personnes âgées mérite d’être soutenu et encouragé.

    Mais je continue à rester perplexe devant le concept de "bientraitance", dont je me demande s’il va au-delà d’un jeu de mots creux.

    Il y a un paradoxe : tout le monde sait intuitivement ce qu’est la maltraitance. Mais quiconque essaie de définir ce que c’est ne tarde pas à s’y casser les dents. Compte tenu de ce que nous faisons subir aux personnes âgées, c’est de peu d’importance : il y a tant à faire qu’on n’est pas près de se trouver gêné par ces imprécisions. Par contre les choses deviennent cruciales dès qu’on se trouve en présence de situations limite. Et si la maltraitance est si indéfinissable, comment compte-t-on définir la bientraitance ?

    Voir en ligne : Plan de développement de la bientraitance


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey