Accueil > Protocoles > La perfusion sous-cutanée > La perfusion sous-cutanée > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La perfusion sous-cutanée

4 décembre 2010 16:23, par Michel

Bonjour, Dominique.
Même sans être auprès de la malade, j’ai l’impression qu’effectivement l’entrée en agonie se précise. Ce n’est toutefois pas certain, et cela pour deux raisons :
La première est qu’on vient d’augmenter la morphine. Dans ces conditions il est habituel d’observer une sédation, qui peut faire croire à une aggravation, alors qu’elle va disparaître en deux ou trois jours.
La seconde est que, comme vous le notez, votre mère a encore les moyens de manifester son opposition aux aspirations.
Mais tout de même.
Le râle agonique est une épreuve terrible pour les nerfs des proches. Il faut (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey