Accueil > Protocoles > La perfusion sous-cutanée > La perfusion sous-cutanée > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La perfusion sous-cutanée

13 juin 2008 19:00

Bonjour,
Vous dites "...en fin de vie où le capital veineux peut être devenu inutilisable. La voie sous-cutanée retrouve alors son intérêt"... Quel intérêt en fin de vie ??
Je travaille en ehpad et nous ne posons aucune perfusion mais privilégions le rapport humain, les soins de confort (toucher, soins de bouche, antalgique transdermique). Pas de perfusion permet de limiter l’encombrement bronchique lié à l’alitement, moins d’urines donc confort (et donc moins de pb cutané), moins de risque de vomissements et d’après certains spécialistes... moins de douleurs.
Nous discutons avec les familles et (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey