Accueil > Dépendance, perte d’autonomie > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Préalables à une psycholologie du sujet âgé

15 février 2015 22:27, par Michel

Bonsoir, Carine.
Vous avez raison, il faut avoir de la compassion pour les professionnels. J’en sais quelque chose, et je le répète assez. Mais cette compassion acquise, on n’est pas là pour soigner les soignants, et ceux qui méritent des baffes méritent des baffes.
Bien sûr, la volonté de votre père a été respectée, et après tout c’est ce qui compte. Mais on aurait pu faire l’économie d’une partie de votre souffrance, et ce n’était pas si mal.
Sur votre mère, je ne peux rien en savoir, ne l’ayant pas vue. Mais vous avez raison d’espérer que les choses vont rentrer dans l’ordre. C’est même pourquoi j’ai (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey