Accueil > Dépendance, perte d’autonomie > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Préalables à une psycholologie du sujet âgé

13 septembre 2014 13:22, par Michel

Bonjour, et merci de votre message.
Je comprends votre réaction, et je suis conscient du caractère provocateur de mon propos : quoi de plus terrifiant, de plus barbare, que l’électrochoc ? Mais nous sommes ici pour parler en vérité, même quand cette vérité nous décoiffe. Pour prendre une exemple encore plus gore, je suis farouchement opposé à la peine de mort ; mais ce que le physiologiste sait, c’est que quand il s’agit de tuer son prochain la méthode la moins bestiale est la guillotine, talonnée par le garrot franquiste. Ça met du sang partout, mais c’est un autre problème.
Passons. S’agissant de (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey