Accueil > Ethique > Vincent Lambert : La honte > Vincent Lambert : La honte > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Vincent Lambert : La honte

21 mai 22:21, par Unautre

A la différence qu’une clause contractuelle portant à l’intégrité physique dépasserait ce qu’un contrat rend possible. Alors qu’une clause délégant la décision de maintien en vie ne tiendrait pas à cause d’e la loi existante et qui stipule que c’est le malade et le médecin qui décident.
Je comprends. Il y a une différence assez brutale entre les solutions adoptées dans le cas où le malade est conscient et celui où il ne l’est pas.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey