Accueil > Soins palliatifs > Le grabataire en fin de vie > Le grabataire en fin de vie > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Le grabataire en fin de vie

21 septembre 2014 22:58, par Michel

Nous y voici.
Il s’agit donc d’une patiente qui présente des dégâts importants au niveau moteur, mais aussi au plan intellectuel. Certes il peut s’agir aussi d’une réaction de type psychiatrique liée au mélange deuil/dépression/grabatisation, mais le plus probable reste tout de même que l’accident vasculaire n’a pas affecté que les zones motrices.
Dans ces conditions quand vous écrivez j’ai toujours l’impression qu’elle peut s’en sortir et que l’on ne fait pas ce qu’il faut, je crois que vous n’êtes pas réaliste. Je crois aussi que si elle veut se lever ce n’est pas parce qu’elle s’en sent capable mais parce (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey