Accueil > Spiritualité > Temporalité et soins palliatifs III > Temporalité et soins palliatifs III > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Temporalité et soins palliatifs III

13 septembre 2011 13:21, par bruno c

ces développements me font penser qu’un patient sait mourir, et qu’il organise ce jeu (avec le temps et la réalité) seul comme le ferait un enfant loin des adultes, et que la douleur (pas forcément la souffrance) impose la présence du médecin et contraint le patient à exposer des règles qui doivent rester secrètes pour permettre le jeu.
peut-on empêcher le jeu ? ne pas participer au jeu ? proposer un autre jeu ?
faut-il aimer ou ne pas aimer le jeu pour mourir d’une belle mort (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey