Accueil > Soins palliatifs > Le grabataire en fin de vie > > Le grabataire en fin de vie > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

> Le grabataire en fin de vie

15 octobre 2007 18:44, par Michel

Bonsoir.
Le problème que vous posez est particulièrement difficile. A la limite on pourrait considérer qu’il sort du sujet, car quand on parle d’un grabataire on sous-entend toujours qu’il s’agit de quelqu’un qui ne peut plus se lever. Celui qui ne veut plus se lever, c’est Alexandre le bienheureux, c’est un cas à part.
Du point de vue du risque c’est important à considérer. Car le grabataire se met en danger non parce qu’il est couché mais parce qu’il ne bouge plus, ce qui n’est pas exactement la même chose. Considérez par exemple le risque d’escarre. Si vous et moi nous n’avons pas d’escarre c’est (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey