Accueil > Soins palliatifs > Le grabataire en fin de vie > L’amélioration d’un patient DFT > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

L’amélioration d’un patient DFT

16 janvier 2016 16:25, par Michel

Bonjour, Carole, et merci de votre confiance.
Oui, nous y voici : parmi les données du problème il y a que vous devez songer à vous sauver vous-même. Et cette histoire de deuil blanc est effectivement très difficile, car il s’agit bien de faire le deuil de quelqu’un qui n’est pas mort, ce qui est aussi infaisable que très culpabilisant. Vous l’avez perdu, mais il n’est pas perdu, et même parfois il revient vers vous. C’est insupportable, mais plus radicalement encore : c’est infaisable.
Les décisions, il faut bien que ce soit les vôtres. Et le pire que je pourrais faire serait de vous dire ce que vous (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey