Accueil > Maladie d’Alzheimer et maladies apparentées > Les familles et la prise en charge du dément. > Les familles et la prise en charge du dément. > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Les familles et la prise en charge du dément.

14 mars 2017 20:55, par Michel

Bonsoir, Annick.
Les déments ont beaucoup de raisons de déprimer. Là encore c’est l’observation qui permet de s’approcher de ce qui se passe. Quant à savoir quand le moment est venu de proposer une entrée en institution, c’est encore plus difficile ; je crois que le guide est la souffrance du malade : j’ai vu bien trop de déments maintenus à domicile au prix d’efforts désespérés, ce n’est pas bien.
Le problème des institutions est difficile. On voit bien ce qui leur manque. Mais... en reporter la faute sur les politiques, c’est un peu court. Supposons qu’on décide de créer un poste supplémentaire dans (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey