Accueil > Protocoles > La perfusion sous-cutanée > La perfusion sous-cutanée > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La perfusion sous-cutanée

15 avril 2011 18:18, par Michel

Bonjour, Jo.
Je ne sais absolument pas vous répondre, car je n’ai jamais utilisé la quinine.
Il me semble que la seule solution est d’essayer, en prenant la précaution d’utiliser des doses très faible, très diluées, puis d’augmenter progressivement en observant ce qui se passe, aussi bien du point de vue de l’efficacité que de celui de la tolérance. Si l’usage de la quinine est un enjeu capital, je crois que c’est une démarche acceptable.
Mais d’un autre côté on peut considérer qu’il s’agit d’une expérimentation sur l’humain, et il faudrait par conséquent tenir compte des dispositions de la loi Huriet. (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey