Accueil > Protocoles > La perfusion sous-cutanée > La perfusion sous-cutanée > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La perfusion sous-cutanée

3 novembre 2010 22:21, par Michel

Bonsoir, Dominique.
Pas commode, car on est dans l’indécidable. On voit bien qu’il ne peut y avoir de solution toute faite, et que c’est une affaire d’humains qui mettent toute leur humanité au service d’humains ; c’est ce qui rend les simplismes de l’ADMD aussi insupportables.
Il faut être précis sur la morphine. S’il s’agit d’un faible dosage de patch, il est probable que l’effet sédatif sera minime. La morphine c’est pour la douleur ; si on veut sédater il y a des sédatifs, si on veut désangoisser il y a des tranquillisants.
Après il y a les choix. Si le traitement que je mets a pour effet d’altérer (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey