Accueil > Protocoles > La perfusion sous-cutanée > > La perfusion sous-cutanée > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

> La perfusion sous-cutanée

8 février 2006 07:33, par Michel

Bonjour.
Vous êtes en train de me dire que le mot "fait" est un peu imprudent.
Vous avez raison. Ce n’est nullement un fait, il vaudrait mieux parler de constat, voire d’impression. Cette partie de l’article date d’une époque où je ne comptais pas le publier, je m’en servais en formation.
Je n’ai naturellement jamais eu les moyens de faire des études pharmacocinétiques. Il y en a sur certaines molécules, notamment la morphine et le ceftriaxone, si je me souviens bien. Je vais donc rectifier l’article d’une manière plus prudente : il semble au clinicien que les résultats de la voie sous-cutanée sont (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey