Accueil > Protocoles > La perfusion sous-cutanée > La perfusion sous-cutanée > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La perfusion sous-cutanée

23 octobre 2020 10:57, par Michel

C’est pourquoi j’ai suggéré qu’on augmente le volume de perfusion. Mais je crains que les effets indésirables soient tels que la dilution n’y change rien, ou ne change pas assez pour qu’on obtienne un confort acceptable. Notons en passant que l’œdème est lié au volume, mais pas forcément : il peut aussi être inflammatoire, ce qui pose d’autres problèmes.
On ne peut pas tout passer en sous-cutané.
Il y a les molécules qui ne posent pas de problème.
Il y a celles qui ne sont pas résorbées par cette voie.
Il y a celles qui donnent des lésions cutanées inacceptables.
Et il y a la zone grise, des molécules (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey