Accueil > Protocoles > La perfusion sous-cutanée > La perfusion sous-cutanée > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La perfusion sous-cutanée

26 juillet 2009 20:49, par Michel

Bonsoir, Marie-Mad.
J’en pense que la seule fois où, par étourderie, j’ai prescrit 3g de Kcl en sous-cut, j’ai provoqué un superbe abcès. Il a guéri sans séquelle, mais je ne suis pas près de me le pardonner.
La notion classique est qu’on ne donne pas de KCl en sous-cutané. Il me semble qu’en réalité on peut passer 1g.
Mais il y a une autre question.
Les troubles du potassium ne sont dangereux que s’ils sont profonds. Dans la plupart des cas on peut (on doit) éviter de s’en mêler. Cela veut dire que si on a réellement besoin de potassium, c’est qu’il y a le feu. Et s’il y a le feu, je ne vois pas (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey