Accueil > Protocoles > La perfusion sous-cutanée > Antidépresseur par voie sous-cutanée - clomipramine mal tolérée (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Antidépresseur par voie sous-cutanée - clomipramine mal tolérée ?

25 décembre 2015 17:11, par Michel

Bonjour, Mô.
Alors franchement, s’il n’y a pas d’autre moyen d’obtenir la coopération du malade, et si une sismothérapie n’est pas possible, je n’aurais aucun scrupule à mettre une sous-cutanée. C’est une question de vie ou de mort, et le seul risque est celui de la réaction locale.
La seule difficulté est que, tout de même, il faudrait éviter de perfuser trop vite. Cela implique donc peut-être une contention de quelques heures.
Bien à vous,
M.C.

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey