Accueil > Protocoles > La perfusion sous-cutanée > Antidépresseur par voie sous-cutanée - clomipramine mal tolérée (...) > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Antidépresseur par voie sous-cutanée - clomipramine mal tolérée ?

20 décembre 2015 19:51, par Michel

Bonsoir, Mô.
Je suis gêné pour vous répondre, car j’ai eu peu de pratique de la clomipramine sous-cutanée.
Ce qu’on m’en disait, c’est qu’elle était contre-indiquée à cause de réactions d’intolérance locale de type rougeur, œdème, irritation.
Du coup j’ai procédé en faisant des tests à doses homéopathiques, puis en augmentant progressivement (je sais, il y a la loi Huriet ; mais je travaillais ainsi sur des patients qui avaient un besoin crucial de clomipramine et des accès veineux problématiques). Je n’ai pas eu de souci particulier, mais je ne totalise que trois ou quatre essais. C’est pourquoi j’ai (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey