Accueil > Protocoles > La perfusion sous-cutanée > > La perfusion sous-cutanée > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

> La perfusion sous-cutanée

19 avril 2007 19:10, par Michel

Bonsoir.
Je crois que la réponse est dans les hypothèses que vous formulez.
"Le temps de pose est long". Mais il va de soi que ce n’est là qu’un problème d’organisation.
"Ce soin est peut être non douloureux dans la repésentation des soignants". C’est là une question beaucoup plus difficile. Car il faut considérer plusieurs points :
Il y a la douleur liée à la piqûre, et il y a la douleur liée aux produits. L’EMLA ne peut guère agir que sur la première composante.
Il est tout à fait vrai que le geste de la piqûre n’est pas très douloureux, et on peut se demander s’il justifie l’application d’EMLA (je (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey