Accueil > Protocoles > La perfusion sous-cutanée > La perfusion sous-cutanée > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

La perfusion sous-cutanée

28 septembre 2014 17:42, par Michel

Bonsoir.
Il n’y a pas de réponse à cette question.
Le premier point à considérer en effet est le volume de ce que vous voulez administrer. S’il s’agit pas exemple de réhydrater un malade, il faudra compter une nuit pour 1000 ml.
Le second est la molécule. Si par exemple vous faites une perfusion d’imipramine, ou de paracétamol, ou de ceftriaxone, vous devez vous attendre à une réaction locale, plus ou moins fréquente ou plus ou moins forte. Dans ce cas il vaut mieux diluer un peu le produit et le passer en 20 à 30 minutes.
Mais en fait si je parle de lenteur d’administration, c’est pour des raisons (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey