Accueil > Du prendre soin > Prise en charge des fausses routes en gériatrie > Prise en charge des fausses routes en gériatrie > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Prise en charge des fausses routes en gériatrie

16 juillet 2019 09:05, par Michel

Bonjour, Sabine.
Vous décrivez une situation sinistre, et je comprends votre détresse.
Mais que faire ?
Les fausses routes sont des événements dangereux. Si elles sont fréquentes il n’y a rien d’autre à faire que cesser l’alimentation orale. Si par contre elles sont rares le meilleur pari est de ne pas en tenir compte, parce que ce serait échanger un risque grave mais hypothétique contre un risque certain de dénutrition, tout aussi grave à long terme.
Si on supprime l’alimentation orale, il faut décider si on la remplace, et par quoi. Cela dépend de la qualité de vie qu’on espère. Si cette qualité (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey