Accueil > Du prendre soin > Prise en charge des fausses routes en gériatrie > Prise en charge des fausses routes en gériatrie > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Prise en charge des fausses routes en gériatrie

5 février 23:49, par Aurore D

Bonjour,
Je suis orthophoniste en gériatrie (depuis peu) et je me questionne sur l’usage du biberon : il me semble que dans un cas où la contention linguale postérieure serait défectueuse (ce qui est fréquent dans les presbyphagies à cause de l’hypotonie basilinguale), même si la gestion de la quantité est bonne, le risque de fausse-route directe resterait présent... Et possiblement majoré par la posture d’extension de tête/cou que favorise l’inclinaison du biberon lorsqu’il ne reste qu’une petite quantité de liquide dedans. La protection des voies respiratoires ne risquerait-elle pas d’être compromise ? (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey