Accueil > Dépendance, perte d’autonomie > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Préalables à une psycholologie du sujet âgé

13 février 2015 08:27, par Michel

Rebonjour, Carine.
Dans ma précipitation, je m’avise que j’ai laissé passer quelque chose d’inacceptable.
C’est vrai que la douleur de mon père était insupportable, mais quelle décision difficile, horrible, comme j’aurais aimé ne pas avoir à porter ce poids ( car les médecins m’ont bien fait comprendre que cette décision m’appartenait en tant que personne de confiance, même si pour eux il n’y avait pas de meilleur solution).
Si quelqu’un vous a dit ça, c’est un ignorant. Ou un lâche. Ou les deux. Dans tous les cas un imbécile.
La personne de confiance, elle ne décide rien. Elle est là pour porter la (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey