Accueil > Dépendance, perte d’autonomie > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Préalables à une psycholologie du sujet âgé

19 décembre 2014 02:53, par Michel

Bonsoir, Karine.
Votre message est si beau que j’ai envie de le laisser résonner tel quel.
Mais tout de même, quelques mots de réponse.
Vous l’avez poussé à se faire opérer, et la suite ne vous a pas confirmé le bien-fondé de cette option. Soit. Mais il vous faut considérer trois choses :
Ce n’est pas parce que mon action échoue que j’avais le devoir de m’abstenir. Les choses, je les décide avec ce que je sais au moment où je les décide.
Vous l’avez poussé, mais il avait les moyens de ne pas se laisser pousser.
Et quand bien même on arriverait à se dire que vous avez eu tort, il n’en reste pas moins (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey