Accueil > Dépendance, perte d’autonomie > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Préalables à une psycholologie du sujet âgé

18 décembre 2014 15:17, par Carine

Bonjour Merci pour votre réponse. Vous avez raison, certaines de mes questions procèdent bien du processus du deuil. Je m’en rends compte dans la mesure où je me reproche une chose et son contraire : Je m’en veux d’avoir pousser mon père à se soigner, parfois même d’avoir agi contre sa volonté. je vous livre un exemple : il y a quatre ans, nous avons accueilli mon père à notre domicile après l’avoir trouvé chez lui, alité, épuisé et "attendant" la mort. Il n’arrivait plus à avancer, souffrant d’une crise d’insuffisance cardiaque. On lui avait proposer un pontage cardiaque mais il n’arrivait pas à se décider (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey