Accueil > Dépendance, perte d’autonomie > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Préalables à une psycholologie du sujet âgé

11 décembre 2014 22:11, par Michel

Bonsoir, Karine, et merci de ce message qui me rassure. C’est parfois nécessaire.
Vous savez, je crois que je peux répondre à votre question : avez-vous agi pour le mieux ? Car en vous posant cette question vous donnez deux indices : le premier est que vous êtes suffisamment lucide, attentive, généreuse, pour savoir, précisément, que la question se pose. Le second est que cette question vient systématiquement (à nous de la reconnaître, elle est parfois bien masquée) dans les préoccupations des professionnels après un décès. Cette poussée de culpabilité est un des mécanismes du deuil, surtout quand il (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey