Accueil > Dépendance, perte d’autonomie > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Préalables à une psycholologie du sujet âgé

11 décembre 2014 12:13, par Carine

Bonjour
Il y a 15 jours mon père décédait à l’age de 75 ans. Il souffrait d’insuffisance cardiaque sévère depuis de longes années. Pendant 5 ans, j’ai suivi le douloureux parcours de l’enfant qui doit faire face à la dégradation de son parent et qui tente de l’aider comme il peut. Ce fut un très douloureux parcours : impuissance, incompréhension, tristesse, conflits, maigres petits bonheurs sauvegardés.je suis aujourd’hui laminée.Je fais face à la tristesse de la perte d’un être cher, et en plus, mille questions me hantent en tous sens : ai-je agi pour le mieux ?
Après avoir fait une recherche sur google (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey