Accueil > Dépendance, perte d’autonomie > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Préalables à une psycholologie du sujet âgé > Poster un message

Poster un message

En réponse à :

Préalables à une psycholologie du sujet âgé

14 septembre 2014 09:03

Les électrochocs ne sont pas la thérapie barbare d’autrefois, soit.
Tout votre article montre que le sujet âgé a de quoi être dépressif... Dans ce cas, comment reconnaître la dépression mélancolique, même délirante, d’un mécanisme de défense ? Et dans les cas les plus graves (ceux qui justifient les électrochocs) peut-on valablement distinguer un bénéfice du point de vue du sujet (plutôt qu’une désorganisation encore plus grande du fait des effets secondaires, mais appréciable du point de vue des soignants) (...)

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Gériatrie, soins palliatifs - Michel Cavey (Michel Cavey)
Directeur de publication : Michel Cavey